Description de la formation

Les Relations Publiques sont toutes les techniques de communication employées pour construire ou améliorer l’identité et l’image d’une entreprise, d’une institution de travail, d’une administration ou d’une personnalité. 

 

Durant sa formation en 3 ans qui débouchent sur le titre de “bachelier/lière” permettant d’accéder directement à l’emploi ou pouvant être prolongés par 2 années de master en université, l’étudiant.e en Communication/Relations Publiques bénéficie d’abord d’une bonne formation générale, allant des sciences économiques au droit, en passant par l’informatique, le français, l’anglais et le néerlandais. 

 

Pour préparer aux multiples facettes des métiers de la Communication et des Relations Publiques, les cours de communication s’ancrent dans les dimensions qu’offrent la sémiologie, l’anthropologie, l’histoire de l’art, les médias, l’audiovisuel, la publicité, le marketing, la négociation, l’argumentation, les relations internationales, sans oublier les sciences politiques et l’éthique. 

 

Concrètement, via les cours du “tronc commun” (qui restent les mêmes dans les 3 options qu’offre la section), les étudiants sont préparés aux compétences professionnelles suivantes : 

 

  • Le métier d’organisateur/trice d’événements : après une incontournable matière théorique, les étudiants apprennent durant 3 années et via 5 cours différents, à organiser un événement de A à Z, qu’il s’agisse d’un petit événement comme un mariage de 30 personnes jusqu’à un grand événement comme Tomorrowland. Les étudiants deviendront autonomes quant à l’organisation de spectacles donnant lieu aux mécénats et aux sponsorings, mais aussi de voyages, de visites d’institutions, de Portes Ouvertes, de séminaires, de salons, de foires, de colloques et de congrès; 

 

  • Le métier d’attaché.e de presse : après avoir étudié les différents types de médias, les étudiants apprennent à rédiger des documents destinés à la presse (invitation à la presse, communiqué de presse, dossier de presse) puis à préparer et réaliser une bonne conférence de presse, et enfin à argumenter de manière  pertinente face aux médias écrits et  aux micros radio et caméras de télévision; 

 

  • Le métier de porte parole ou chargé de Communication externe/Relations Publiques : commençant par élaborer un plan de communication, l’étudiant.e apprend à devenir le spécialiste de l’institution, du groupe ou de la personnalité dont il est le porte-voix et adapte son discours aux différents publics avec lesquels ils est amené à communiquer : il/elle peut rédiger un journal externe pour une population large ou un rapport d’activités, réaliser une affiche ou un triptyque,  mais aussi assurer les relations entre des publics qui se connaissent peu ou mal et incarner le relais entre 2 administrations, 2 villes, 2 grandes chaînes d’hôtels,… ou encore 2 entreprises (le business to business); 

 

  • Le métier de responsable de la communication interne : l’étudiant.e va s’atteler essentiellement à faciliter la communication entre les différents acteurs des institutions et à susciter un esprit de confiance.  Capable de gérer des conflits internes, il/elle va créer des médias écrits, misant sur le long terme (livret d’accueil, rapport interne d’activités,…), le moyen terme (journal d’entreprise, revue de presse, boîte à idées, intranet, journal électronique,…), ou le court terme (lettre d’information, note de service, panneau d’affichage,…). Il/elle va aussi s’investir dans les moyens  oraux (présence sur le terrain, réunions,  journal téléphoné,…) et audiovisuels (film d’entreprise, visioconférence,…) ; 

 

  • Le métier de responsable de la communication digitale : les étudiant.es du bachelier en Communication/Relations Publiques sont également initiés à la maîtrise des logiciels graphiques et de mise en page ainsi qu’à l’utilisation des réseaux sociaux au service du monde professionnel. L’audiovisuel étant largement numérisé, il est abordé par le biais de la photographie et du cinéma, avant de trouver un parfait terrain d’application dans la création de sites internet, qui font largement appel aux médias traditionnels, mais aussi au cross et au transmédia. 

 

 

Le bachelier en Communication/Relations Publiques de la Haute Ecole “Albert Jacquard” de Namur propose 3 options qui permettent aux étudiants de se spécialiser grâce à une des 3 options suivantes (de 8 heures par semaine) : 

La communication multilingue 

 

Les réseaux sociaux, web-marketing & multimédias 

 

Le journalisme et la communication presse, radio et tv 

 

La communication artistique et culturelle 

->  Grille de formation simplifiée 2023-2024

Qualité : Calendrier et plan de suivi actualisé de la section RP 

 

Infos pratiques

Entreprise & communication - Namur
Rue Godefroid 54, 5000 Namur

Du 15/07 au 15/08, permanences via :

0498/079983 ou eric.crucifix@heaj.be

Résumé des 3 années

Ton parcours académique

01 BAC 1

Par de nombreux exemples et l’étude de cas concrets dans des groupes de +/- 30 étudiants, le tronc commun de cette 1ère année propose une approche générale du contexte social et économique dans lequel est construit le bachelier en « Relations Publiques ».  La comptabilité générale, l’économie générale, le droit civil et le droit de l’entreprise permettent de situer toute activité de communication professionnelle dans les réalités économiques et juridiques du monde actuel. Par ailleurs, une approche culturelle et historique de la communication est également abordée au travers des cours de sémiologie, d’anthropologie et de communication interculturelle. Les bases des Relations Publiques, de l’événementiel et des réseaux sociaux sont jetées dès le 1er quadrimestre, alors que le 2ème quadrimestre est plutôt consacré à la communication interne et aux outils informatiques. L’étude des langues modernes (français, anglais et néerlandais obligatoires à raison de 2 heures par semaine chacune) permet une remise à niveau entre les débutant.e.s et les plus avancé.e.s. Un stage d’observation de 2 jours permet les premières et souvent fructueuses rencontres avec les professionnels des métiers.

02 BAC 2

Le tronc commun de la 2ème année est construit sur la pratique de la communication professionnelle :  des événements concrets sont réalisés par les étudiants, aidés par le cours de « budget d’événements » et une épreuve intégrée permet à des groupes d’étudiants de construire un événement culturel dans le respect des règles d’un plan de communication et des techniques de négociation. Au 2ème quadrimestre, les étudiants pratiquent les relations avec la presse, l’accueil et le protocole, réalisent un stage professionnel de 3 à 4 semaines et s’investissent dans leur projet de Travail de Fin d’Etudes.  Cette pratique professionnelle se construit dans la rigueur de l’économique et du quantitatif  par l’étude du marketing général, des enquêtes, du droit de la communication et des logiciels informatiques les plus actuels.

03 BAC 3

Au premier quadrimestre, cette année diplômante est articulée autour de la pratique de la communication de crise, de l’argumentation par le média-training, de la communication politique et de l’éthique des Relations Publiques. L’étudiant s’initie à la création de sites web, au marketing appliqué et perfectionne sa pratique de l’anglais et du néerlandais par la conversation active. Le quadrimestre se clôt par une épreuve récapitulative dans laquelle l’étudiant peut démontrer qu’il a « intégré » les savoirs et savoir-faire des années précédentes. Il est évidemment possible de consacrer ce premier quadrimestre à un séjour Erasmus au sein d’une des multiples institutions européennes avec lesquelles la Haute Ecole Albert Jacquard a tissé des liens étroits. Le deuxième quadrimestre est tout entier consacré à un stage professionnel de quatre mois (de début février à début juin), soit en Belgique, soit à l’étranger, principalement au sein du service Communication/Relations Publiques d’une institution qui reste au choix du stagiaire.

Débouchés

Que veux-tu devenir ?

Par les cours constituant le « tronc commun » du bachelier en « Relations Publiques », les étudiants sont préparés à travailler comme :

  • organisateur/trice d’événements
  • attaché.e de presse
  • responsable de la communication interne
  • porte parole ou chargé de Communication externe/Relations Publiques
  • responsable de la communication digitale

Ces compétences professionnelles peuvent être mises au service d’institutions très diverses : inventifs et efficaces, les bacheliers en « Relations Publiques » ont ainsi un avenir certain comme salariés dans les secteurs professionnels aussi divers que les entreprises privées, banques & assurances, sociétés de chemins de fer, TEC, aéroports, télécommunications, partis politiques, cabinets ministériels, syndicats, presse écrite, radios, télévisions, agences de presse, centres médias, hôpitaux, ONG, mutuelles, cinémas, théâtres,  musées, organisations de festivals, de rencontres internationales, chaînes d’hôtels, agences de voyages, offices du tourisme, clubs et fédérations sportives

Voir toutes les passerelles

Intéressé.e par la formation ?

Contacte le coordinateur.

Télécharger la brochure