La Charte Erasmus+ octroyée à la Haute École

La nouvelle Charte Erasmus+, porte d’accès aux échanges, stages et bourses du même nom, nous a été octroyée pour la période 2021-2027.

La Charte Erasmus+ permet des activités de mobilité internationale mais offre également plus de visibilité et de reconnaissance internationale à la Haute École Albert Jacquard.

Grâce à celle-ci nos étudiants et la communauté éducative de la HEAJ pourront encore participer aux nombreuses possibilités de mobilité en Europe: échanges, stages, formations.

Ces activités sont financées par l’Union Européenne et peuvent avoir lieu dans les 27 pays de l’UE + certains pays candidats à l’adhésion (Turquie, Serbie et Macédoine du Nord.) ainsi que la Norvège, l’Islande et le Liechtenstein.

Si vous souhaitez participer à l’une de ces activités ou demander les informations, inscrivez-vous auprès de votre représentant international ou auprès de Véronique Van Cauter, coordinatrice internationale: (cri@heaj.be).

Découvrez la charte Erasmus+ 2021-2027.

Déclaration de politique européenne

La HEAJ a entamé une procédure complète de révision de sa stratégie en 2019. La voici ci-dessous :

« Consciente des enjeux sociétaux majeurs pour ses futurs diplômés, la Haute Ecole Albert Jacquard a décidé de réserver une place essentielle à la dimension internationale de sa stratégie. En effet, l’ouverture à l’international permet à l’ensemble de la communauté éducative, étudiants OUT et IN, enseignants et membres du personnel de vivre de nouvelles expériences et de développer une pensée plus ouverte sur le monde. Elle permet au-delà de la maîtrise de compétences pointues et de la connaissance des langues étrangères, l’acquisition de compétences transversales extrêmement importantes dans notre monde actuel de plus en plus globalisé : interculturalité, adaptabilité, esprit critique, constituent en effet un atout sur le marché de l’emploi.

Dans cette optique d’ouverture d’esprit, la HEAJ a rédigé une vision stratégique globale, listé ses priorités en la matière et fixé des objectifs précis pour les cinq années à venir.

VISION STRATEGIQUE

  • Développer les compétences transversales et soft skills des étudiants (ouverture d’esprit, compétences interculturelles, autonomie, adaptabilité, langues étrangères, …)
  • Aider les pays défavorisés
  • Augmenter la visibilité internationale (et régionale) de la HEAJ
  • Améliorer l’accueil des étudiants Erasmus
  • Expérimenter de nouvelles méthodes pédagogiques et améliorer la qualité de notre enseignement (via des échanges entre enseignants notamment)
  • Augmenter le lien avec les entreprises et le monde du travail
  • Developer l’internationalisation à la maison[1]

PRIORITES POUR 2020-2025

  • Mener efficacement une nouvelle campagne de communication interne (pour mieux faire connaître le service RI) et externe (pour améliorer la visibilité internationale de la HEAJ)
  • Prévoir une préparation interculturelle pour l’ensemble de la communauté éducative et en particulier pour les étudiants/enseignants partant en mobilité
  • Améliorer les compétences linguistiques des étudiants et des enseignants
  • Développer des projets de coopération avec les pays les plus défavorisés
  • Renforcer la mobilité des étudiants (via des séjours d’étude et des stages) et pérenniser la collaboration avec nos partenaires actuels.
  • Augmenter la mobilité des enseignants (formation/ missions d’enseignement / experts invités)

ACTIVITES A REALISER

  • Créer une commission ad-hoc sur la communication (interne et externe)
  • Créer un module interculturel à destination des étudiants qui partent en mobilité
  • Offrir un cours d’anglais pour tout le personnel de tous les départements: Dès 2021/
  • Construire un module de cours sur l’interculturalité, optionnel pour tous, étudiants et enseignants, personnel administratif :
  • Créer une commission d’accueil des étudiants IN composée d’un étudiant par catégorie, d’un point relais administratif dans chaque département et d’un point relais à la CRI : dès sept 2020
  • Développer des projets de coopération: à partir de 2021
  • Développer un ou deux programmes conjoints d’ici 2025 :
  • Augmenter la mobilité étudiante sortante => Les pourcentages actuels d’étudiants partis en mobilité en 2019-2020 (sur le nombre total d’étudiants en bac3) sont :

Global : 17 % , Objectif : 20% d’ici 2025

Stages : 11,5% , Objectif : 15% d’ici 2025

Séjours : 5,5 %, Objectif : 10% d’ici 2025

  • Augmenter la mobilité enseignante et initier la mobilité « staff » pour atteindre 5% d’ici 2025

CHOIX GEOGRAPHIQUES PRIORITAIRES 

  • Europe (pays scandinaves, Allemagne, Italie, Suisse, France)
  • Afrique du Nord (Maroc, Sénégal, …)
  • Asie (Japon, Corée du Sud, Taiwan)

La participation au programme Erasmus + nous permettra évidemment de réaliser tous ces objectifs via les financements des mobilités étudiantes et enseignantes mais également via le financement de l’OS permettant entre autres la réalisation des activités d’accueil des étudiants IN, la création du module sur l’interculturalité et la visite de nouveaux partenaires en Europe.

La réalisation de nos objectifs nous aidera à entrer dans un environnement éducatif plus moderne via la création de programmes conjoints, le développement de notre communication et de là, le renforcement de notre notoriété internationale ainsi que le développement des outils d’internationalisation à la maison, le développement de nouvelles méthodes pédagogiques et la coopération au développement.

Ces nouveaux outils (cours en anglais, module sur l’interculturalité, commission d’accueil des étudiants IN et les activités culturelles qui en découlent, la mobilité Out et le développement des compétences transversales de nos étudiants et staff) nous permettront de nous inscrire dans une politique d’intégration européenne et de construction d’un espace européen de l’éducation. Les valeurs d’inclusivité et les compétences numériques font partie de notre stratégie internationale depuis 2016 ; donc elles sont bien intégrées et font l’objet d’une attention soutenue dans notre stratégie. Cela fait partie intégrante de notre projet éducatif (PPSC).

[1] Par « internationalisation à la maison » on entend « l’intégration volontaire des dimensions internationale et interculturelle dans les programmes formels et informels de tous les étudiants au sein de leur établissement ». cela peut revêtir différentes formes telles que : accueil d’étudiants étrangers, organisation d’activités interculturelles, cours en langues étrangères, accueil d’experts internationaux, cours en ligne en collaboration avec des institutions partenaires à l’étranger, cours sur la dimension interculturelle,… »