#dwmstory: Storyshop, le premier workshop des 2TID dédié à la notion d'Histoire

Portrait de François Bourgaux

Aujourd’hui, ni scénaristes, ni illustrateurs, les étudiants de deuxième DWM initient une pratique de travail, d’itérations, d’associations, de simple représentation.

Ils cherchent à combler les vides, à refermer les interstices du “que s’est-il passé entre-temps?”.

Ils reformulent la linéarité en boucles successives.

Aux causes et effets s’oublient les conséquences uniques.

Ils suivent les sinuosités de la danse du serpent. Quel est le temps de l’histoire à l’heure du choix? Une de ses courbes pour la continuité, une autre pour l’instantanéité, toujours en série et sans fin.

Les nouveaux territoires se configurent selon les récits. Un jour bientôt totalement algorithmique, selon partages et prolongations, là où passe le serpent, là où tu décides de le suivre, là où tes données laissent des traces.

Ces mêmes traces de tes données devenues matières à fictions maintiendront l’Histoire comme meilleure fabrique de l’Être, comme meilleure fabrique à Être.
L’histoire restera.

Dès le 14 octobre les réalisations des étudiants seront consultables ici

@fbourgaux

L'affiche #dwmstory: Storyshop
Tags libres: